Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / Ouverture d'un nouveau centre de crise à Bruxelles

Ouverture d'un nouveau centre de crise à Bruxelles

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Le 29 septembre, le Ministre-Président bruxellois, Rudi Vervoort, a inauguré le tout nouveau Centre de crise régional. Désormais, tous les événements majeurs, les situations d'urgence et les crises dans la région y seront monitorés et coordonnés, afin que la police, la sécurité de l'État et d'autres services puissent travailler ensemble plus facilement, assistés par les technologies les plus modernes.

Toutes les informations disponibles qui peuvent aider à faire face à de telles situations sont utilisées dans ce centre de crise : de grands murs d'écrans affichent des images détaillées des rues et des programmes d'analyse d'images vérifient les données transmises par quelque 4.400 caméras de sécurité.

Le nouveau centre de crise regroupe également toutes les instances concernées : la police fédérale et locale, le SIAMU (Service d'Incendie et d'Aide Médicale Urgente de Bruxelles-Capitale), le parquet, la Sûreté de l'État, l'OCAM (l'Organe fédéral de coordination pour l'analyse de la menace) et les services de sécurité de la STIB. Il crée ainsi un cadre pour une meilleure coopération entre tous ces acteurs de la sécurité, permettant une gestion optimisée, simultanée et intégrée d'événements, de situations d'urgence et de crises au sein de ce quartier général opérationnel de sécurité dans la Région de Bruxelles-Capitale.

Le développement opérationnel d'un Centre de crise régional était l'une des priorités du Plan Global de Sécurité et de Prévention (PGSP). En complément des instruments déjà existants du Gouvernement bruxellois, il est une illustration concrète du rôle que Bruxelles Prévention & Sécurité (BPS) veut jouer dans la coordination de la politique de sécurité sur le territoire régional.

Le CIRB a également contribué à cette initiative : il a en effet fait appel à un certain nombre de nos contrats-cadres tels qu'IRISnet 2 pour tout finaliser dans les délais. Et les collaborateurs d'IRISteam au sein de Bruxelles Prévention & Sécurité ont contribué au développement de ce centre de crise, alors que le CIRB a collaboré à la mise en place des analyses du flux considérable d'images transmis par la Plateforme régionale de vidéoprotection. Notre collègue David Huygh, chef de projet, a fourni des explications pertinentes au journal télévisé de la VRT.

Outre le centre de crise, le centre de communication régional sera également mis en service prochainement. Il coordonnera la communication quotidienne des services de secours tels que les pompiers et la police.

Mots-clés associés : Catégories :