Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / LEZ Bruxelles : votre avis compte !

LEZ Bruxelles : votre avis compte !

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Depuis 2018, toute la Région de Bruxelles-Capitale est une zone de basses émissions ou Low Emission Zone (LEZ). Les évaluations de Bruxelles Environnement ont déjà mis en évidence un impact clair sur le parc automobile bruxellois : le nombre de véhicules très polluants a diminué de manière significative, ce qui a également entraîné une réduction importante des émissions polluantes.
 
Par le biais d'une nouvelle enquête, la Région de Bruxelles-Capitale souhaite mieux connaître le profil du public concerné et savoir comment leur mobilité a évolué maintenant que leur voiture n'est plus autorisée à circuler dans la Région de Bruxelles-Capitale en raison de ces normes plus strictes de la zone de basses émissions. Utilisent-ils désormais davantage les transports publics, et avec quelle fréquence, ou ont-ils acheté une nouvelle voiture ou plutôt un vélo ... ? 
 
Les réponses à ces questions doivent permettre à la Région d'adapter ses mesures d'accompagnement le cas échéant. Les mesures pourraient par exemple se décliner sous la forme de primes de mobilité pour les PME qui optent pour une camionnette électrique, davantage de parkings à vélos, une augmentation de la fréquence des bus, etc. Dans tous les cas, la Région souhaite tendre la main aux propriétaires de voitures concernés par les normes d'émission plus strictes et espère que les résultats de l'enquête lui permettront de le faire de manière plus précise et plus efficace.
 
Le CIRB a installé toutes les caméras APNR dans le cadre de cette zone LEZ, afin que les plaques d'immatriculation des voitures qui ne sont plus autorisées soient rapidement et correctement identifiées. De même, il a coordonné la plateforme régionale de vidéosurveillance, en collaboration avec Bruxelles Prévention et Sécurité.
 
Le prochain durcissement de la LEZ est prévu pour 2022. Les voitures diesel à la norme Euro 4 ne pourront alors plus pénétrer dans la Région. Quelques années plus tard, en 2025, les voitures diesel Euro 5 et les voitures à essence Euro 2 n'auront plus accès à la Région bruxelloise.
 
L'enquête peut être consultée ici. Elle est entièrement anonyme, mais ceux qui le souhaitent peuvent laisser leurs coordonnées et peut-être remporter l'un des 20 bons d'achat Decathlon (valeur : 25 €).

Mots-clés associés : Catégories :