Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / Les Belges à la traîne dans le domaine de la cybersécurité

Les Belges à la traîne dans le domaine de la cybersécurité

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Attention !

Dans le domaine de la cybersécurité, nous avons encore fort à faire. En effet, dans notre monde connecté, il suffit d’un maillon faible pour compromettre toute la chaîne des utilisateurs, c’est pourquoi l’Agence européenne de la cybersécurité (ENISA) organise le Mois européen de la cybersécurité : tous les Européens sont ainsi encouragés à prendre au sérieux leur bien-être numérique.

Les Belges ne se protègent pas

Certes, la cybersécurité n’est pas une sinécure, mais notre performance est tout de même très moyenne : nous sommes au 27e rang en cette matière, derrière nos voisins français, allemands et néerlandais. C’est pour cette raison que le Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB) et la Cyber Security Coalition (CSC) travaillent ensemble afin de sensibiliser la population belge durant le  Mois européen de la cybersécurité.

Cette année, une fois de plus, les deux organismes ont expliqué comment réaliser au mieux un backup. Mais d’après une enquête, il reste bien du pain sur la planche :

  • 22 % des Belges n’ont jamais réalisé de backup.
  • Les 29 % qui le font le font de façon irrégulière.
  • 14 % réalisent leurs backups sur l’appareil lui-même, ce qui n’a pas beaucoup de sens.
  • 25 % des répondants ne font jamais (5 %) ou font peu (19 %) de mises à jour.

En d’autres mots, les Belges ne font pas grand-chose pour se protéger eux-mêmes contre une cyberattaque sur leur ordinateur, leur smartphone... Ils prennent donc le risque de perdre l’ensemble de leurs données (photos, films, musique et autres fichiers), voire de se les faire voler par des cybercriminels, ce qui peut compromettre la cybersécurité des autres.

Bruxelles à la rescousse

Ensemble, les citoyens, les entreprises et les administrations sont responsables de la cybersécurité. Dans la Région de Bruxelles-Capitale, Bruxelles Prévention et Sécurité (BPS) et le CIRB ont déjà uni leurs forces pour mettre au point le plan régional de cybersécurité publié récemment. Le texte commence de la manière suivante :

« Enfants, nous avons appris à regarder avant de traverser la rue. Pourquoi la plupart d’entre nous ne le font-ils pas aussi dans le cyberespace ? »

Il y a, en effet, matière à réflexion...

Mots-clés associés : , Catégories :