Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / Déclaration de décès en ligne via IRISbox

Déclaration de décès en ligne via IRISbox

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Bougie

Pour accélérer la gestion des dossiers et éviter des déplacements inutiles, le Gouvernement régional incite les communes et les entreprises de pompes funèbres à utiliser les déclarations de décès en ligne, via IRISbox.

La situation actuelle est difficile à vivre pour tout le monde. Plus encore pour les familles qui vivent le décès d’un proche. A cette situation déjà douloureuse, s’ajoute les mesures et restrictions spécifiques liées au Covid-19.

Qu’une personne soit décédée ou non du Covid-19, des dispositions sont prises pour limiter au maximum les contacts avec le défunt, aussi bien pour la famille, le personnel médical que pour les pompes funèbres.

Mi-avril, le Gouvernement régional a adopté un projet d’arrêté de pouvoirs spéciaux relatif au transport des défunts dans le cadre de l’épidémie du Covid-19.

Pour la gestion administrative des décès, le Gouvernement incite les communes à collaborer avec le CIRB et à utiliser le guichet électronique IRISbox pour les déclarations de décès et les autorisations de crémation. Ceci pour accélérer la gestion des dossiers et limiter les déplacements inutiles auprès des services communaux.

Avec IRISbox, il est en effet possible d’échanger en ligne, et de manière sécurisée, des documents et la signature des actes entre l’administration communale, les pompes funèbres et le crématorium.

La ville de Bruxelles utilisait déjà ce formulaire en ligne ; la commune d’Anderlecht était en phase test et est passée en production.

Les communes d'Evere, Forest, Saint-Gilles et Uccle ont répondu favorablement à la demande du Gouvernement. Toutes disposeront d’ici quelques jours de cette fonctionnalité dans IRISbox.

Le formulaire est globalement identique pour toutes les communes. L’équipe IRISbox s’est chargée de le personnaliser en fonction des adresses des hôpitaux et maisons de repos sur le territoire de chacune des communes, des taxes et frais divers (qui varient aussi d’une commune à l’autre).

En pratique donc, les entreprises de pompes funèbres introduisent leurs demandes via IRISbox. Elles sont traitées en back-office par les agents communaux qui délivrent ensuite les documents de transports du corps et d’inhumation aux pompes funèbres.

Du 1er mars au 21 avril, un peu plus de 500 déclarations de décès ont été introduites en ligne via IRISbox.

Lien vers le guichet électronique IRISbox

Lien vers les explications de Bruxelles Pouvoirs Locaux
 

Mots-clés associés : Catégories :