Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / Création d’un Smart City Office

Création d’un Smart City Office

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Brussels Smart City

Dans sa déclaration de politique régionale 2014-2019, le gouvernement s’est engagé à faire de Bruxelles une capitale numérique et de la transition numérique un axe fort de son programme de développement.

La stratégie Smart City (voté par le Gouvernement en février 2017) fixe les trajectoires concernant les priorités numériques et Smart City pour la Région. Elle se fonde à cet égard sur les priorités liées à l'agenda numérique européen (indice DESI) et détermine d'autres priorités liées au contexte Smart City (transversalité, mutualisation et réutilisation, inclusion digitale, dimension européenne, gouvernance et mesure de performance).

Elle définit le rôle de la Région et le rôle du CIRB, son partenaire clé dans la réalisation des projets Smart City.

C’est dans ce cadre que le gouvernement a chargé le CIRB de mettre en place un Smart City Office afin de coordonner les différentes initiatives Smart City en Région bruxelloise.

A cette fin, un marché a été attribué comprenant 6 volets :

Volet 1 : Parties prenantes et processus de participation
Volet 2 : Adhésion du Gouvernement, vision commune et chantiers prioritaires
Volet 3 : Gouvernance : le Smart City Office
Volet 4 : Indicateurs de performances et tableau de bord (KPI)
Volet 5 : Proposition d’une feuille de route (« Roadmap »)
Volet 6 : Proposition de principes et standards architecturaux ouverts

Après évaluation des offres reçues par les équipes du CIRB, c’est le consortium Common Ground - KPMG - Sopra Steria qui a gagné le marché.

Une réunion Kick off a eu lieu le 19/02/2018.

Les volets 1 et 2 concernent la participation dans son sens le plus étendu. L’objectif de ces volets est l’engagement des parties prenantes : sensibilisation, information, activation et enfin processus intense de co-création avec les parties prenantes.

C’est le volet le plus difficile, c’est également le point fort de l’offre qui a été sélectionnée.

C’est Common Ground qui prendra en charge cette partie du projet Smart City.

Les résultats attendus sont en cours d’élaboration, mais voici ce qui est d’ores et déjà prévu :

  • Un plan de communication stratégique Brussels Smart City conjoint avec le CIRB et les partenaires régionaux. La communication durera tout le long du projet afin de stimuler les suggestions et d’informer les partenaires et le grand public sur l’évolution des workshops.
  • 20 rencontres bilatérales avec la quadruple hélice des acteurs Smart City bruxellois (société civile, monde académique, partenaires publics et privés) pour les rallier au projet, obtenir leur soutien, identifier et activer des idées et des projets pour les chantiers Smart City bruxellois.  
  • 4 workshops collaboratifs avec les administrations régionales bruxelloises pour travailler sur leurs visions en termes de valeur ajoutée des projets Smart City pour leur organisation, identifier les collaborations, générer des idées de projets et réfléchir ensemble à la gouvernance, en particulier la composition et la manière de travailler du Smart City Governance Board.  
  • Réalisation d’une note d’ambition pour Brussels Smart City sur les 3 années à venir, et proposition d’une liste de projets, basée sur le contenu des rencontres, des workshops et les suggestions.
  • Mise en place du Smart City Governance Board avec des représentants de toutes les parties prenantes (quadruple hélice).
  • 20 workshop multidisciplinaires sur une période de 6 mois, et autour de 5 thèmes pour retravailler en profondeur les projets Smart City qui seront mis en œuvre.
  • Rédaction et présentation des fiches de projets approfondies et mise en place du Jury avec les membres du Gouvernement pour une sélection des meilleurs projets et leur intégration dans une « roadmap ».

Les volets 3 et 4 sont axés sur la gestion proprement dite du Smart City Office : gestion des réunions, mise en place d’un outil de travail collaboratif, élaboration et publication des KPI spécifiques aux projets Brussels Smart City.

Les volets 5 et 6 concernent l’élaboration d’une Roadmap et l’architecture. Nous vous détaillerons ces volets lors d’une prochaine communication.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de manière régulière sur ce projet.

Cependant, n’hésitez pas à contacter Céline Vanderborght pour de plus amples informations.

 

Mots-clés associés : Catégories :