Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / Comment protéger mon Wifi à la maison ?

Comment protéger mon Wifi à la maison ?

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Un réseau sans fil domestique de base consiste à connecter un point d'accès à l'internet, tel qu'un câble de votre fournisseur d'accès à l'internet, à un routeur (sans fil - Wifi) pour permettre à plusieurs appareils de se connecter très rapidement au réseau.

Des petits malins qui désirent mettre le boxon dans votre vie ? Votre router Wifi peut être leur porte d’entrée !
Dans de nombreux cas, une fois qu'un routeur sans fil a été installé, une place lui est dédiée dans notre maison et on l'oublie. Tant que tous nos appareils installés et connectés via le réseau Wifi accèdent à internet, c'est tout ce qui compte, non ? Faux !

L'ère des violations de données, des ransomware et autres menaces en ligne

Gardez bien à l’esprit que le routeur Internet est l'un des appareils les plus importants de votre maison : c'est la passerelle vers votre accès à l'internet et il pourrait être la cible des cybercriminels souhaitant se faufiler dans vos appareils et accéder à votre système.
La sécurité de votre réseau domestique est plus qu’importante ; prenez donc sans attendre toutes les mesures de sécurité nécessaires pour renforcer la sécurité de votre Wifi domestique. Comment faire ?

Astuce 1. Changez le nom de votre réseau Wifi domestique par défaut

La première chose à faire est de changer le nom du réseau Wifi, également connu sous le nom de SSID (Service Set Identifier).
En changeant le nom par défaut de votre Wifi, une personne malintentionnée aura plus de mal à savoir quel est le type de routeur détenu. Si par contre elle connaît le nom du fabricant du routeur, elle saura quelles sont les vulnérabilités de ce modèle et tentera ensuite de les exploiter. Rien de très compliqué quand on sait que les opérateurs télécom mettent à disposition en ligne les manuels d’utilisation …
Et évitez d’appeler votre réseau domestique "Wifi de Michel Caron" : ce n’est pas vraiment une riche idée de s’identifier parmi les trois ou quatre autres Wifi voisins … D’autant plus que la divulgation de trop d'informations personnelles sur le nom d'un réseau sans fil peut vous exposer à une opération de vol d'identité. Laissez plutôt votre liberté créatrice vous emporter pour le choix de votre nom de réseau !

Astuce 2. Définissez un mot de passe fort et unique pour sécuriser votre réseau sans fil à disposition

Le réseau sans fil mis à disposition doit être protégé par un mot de passe (ou aussi appelé KeyPassPhrase).


   (source : https://www.dummies.com/consumer-electronics/smartphones/droid/how-to-access-wi-fi-on-an-android-phone/)

Un bon mot de passe sans fil doit comporter au moins 20 caractères et comprendre des chiffres, des lettres et divers symboles. Evitez, bien sûr, de le partager !

Astuce 3. Renforcez la sécurité Wifi en activant le cryptage du réseau

Les réseaux sans fil sont dotés de plusieurs langages de cryptage, tels que WEP, WPA ou WPA2.
Il faut privilégier le WPA2 / WPA2 AES.

Astuce 4. Désactivez le réseau domestique sans fil lors d’absences prolongées

Souvenez-vous en lorsque nous sortirons de la période de confinement : désactivez le WiFi en cas de périodes prolongées de non-utilisation pour sécuriser votre réseau domestique !

Astuce 5. Où se trouve le routeur, chez vous ?

L'emplacement du router Wifi dans la maison peut également avoir un impact sur votre sécurité.
Placez le routeur sans fil le plus possible du milieu de votre maison. Pourquoi ? Tout d'abord, cela permettra à toutes les pièces de votre maison d'avoir un accès égal à l'internet. Ensuite, la portée de votre signal sans fil ne sera pas trop grande en dehors de votre maison, où il peut être facilement intercepté par une personne malintentionnée. Pour cette raison, il est également recommandé de ne pas placer son routeur sans fil près d'une fenêtre, car rien ne peut bloquer le signal sortant de la maison.

Astuce 6. Modifiez le mot de passe du modem même pour augmenter la sécurité Wifi

Des accès par défaut au modem sont fournis à l’installation du modem. En général, vous les retrouvez sur un sticker collé au modem.
Attention : ce mot de passe diffère de celui qui sécurise le réseau sans fil mis à disposition.
Modifiez ce mot de passe ! Voici la démarche chez Proximus (FR / NL), par exemple.

Astuce 7. Désactivez l'accès à distance

La plupart des routeurs permettent d'accéder à leur interface uniquement à partir d'un appareil connecté. Toutefois, certains d'entre eux permettent l'accès même à partir de systèmes distants.
Une fois que l'accès à distance est désactivé, une personne malintentionnée ne pourra pas accéder aux paramètres de confidentialité du routeur à partir d'un appareil non connecté au réseau sans fil.
Pour effectuer ce changement, accédez à une console de gestion de votre fournisseur et cherchez "Accès à distance" ou "Administration à distance".

Astuce 8. Maintenez toujours le logiciel du routeur à jour

Le logiciel est un élément essentiel de la sécurité du réseau sans fil. Le micrologiciel propre au routeur sans fil, comme tout autre logiciel, contient des failles qui peuvent devenir des vulnérabilités majeures et être exploitées par un pirate informatique.
Malheureusement, de nombreux routeurs sans fil n'offrent pas la possibilité de mettre à jour automatiquement leur logiciel, ce qui nous oblige à le faire manuellement. Même pour les routeurs Wifi qui peuvent effectuer une mise à jour automatique, il faut activer ce paramètre.
Mettez donc à jour les logiciels : c’est essentiel pour éviter qu’un cybercriminel n’exploite ces vulnérabilités.

Astuce 9. Un pare-feu pour sécuriser le réseau Wifi

La plupart des bons routeurs sans fil ont un pare-feu intégré qui devrait protéger le réseau contre une éventuelle attaque informatique.
Cette information est indiquée sur l’interface admin du routeur. Vérifiez donc ses paramètres sur la console de gestion du routeur.

Astuce 10. Renforcez la protection des dispositifs les plus fréquemment connectés à votre réseau domestique

Ce conseil est d’autant plus important avec l’avènement de l’Internet of Things (IoT) : même si la protection du routeur et du réseau domestique est renforcée, il faut également contrôler la possible existence de failles de sécurité du matériel qui se connecte au réseau.
Voici nos recommandations :

  • mettez toujours à jour vos appareils avec les logiciels les plus récents ;
  • Activez et configurez les paramètres de sécurité de chaque appareil ;
  • Appliquez toujours les derniers correctifs de sécurité pour garantir qu'aucune faille de sécurité ne soit laissée à une personne malintentionnée ;
  • Vérifiez quels sont les appareils qui se connectent le plus souvent au réseau domestique et assurez-vous qu'ils soient équipés d'un antivirus et/ou d'un logiciel de sécurité anti-malware.

En conclusion

Sécuriser son réseau domestique devrait être une priorité absolue si l’on souhaite préserver la sécurité de ses données. Tout se trouve à porter de main via la console de gestion de votre router.
Besoin d’informations complémentaires ? Contactez le fournisseur du router/votre opérateur télécom. À défaut, le site https://modemly.com/ permet d’introduire le modèle de votre router pour trouver des instructions de base de sécurisation.

Cet article fait partie d’un programme de sensibilisation à la sécurité de l’information du CIRB. D’autres rappels et recommandations utiles seront publiés régulièrement.
Mots-clés associés : Catégories :