Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Quoi de neuf ? / Actualités / Black-out, délestage : pas d’impact sur les services du CIRB

Black-out, délestage : pas d’impact sur les services du CIRB

Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir

Black-out et délestage

On a parlé dans la presse de possibilités de black-out électrique durant le mois de novembre. L’informatique est par définition dépendante de l’offre d’électricité. Les activités du CIRB pourraient donc être touchées. Qu’en est-il exactement ?

Black-out, délestage, c’est quoi ?

Le délestage est une mesure prise par le gouvernement fédéral visant à éviter le black-out. Il s’agit d’interrompre l’approvisionnement électrique aux heures où la demande est la plus forte (principalement entre 16 et 20h).
Les délestages sont annoncés 24h à l’avance par voie de presse.

Le black-out est un effondrement de la totalité du réseau électrique. Il peut être causé par une pénurie d’électricité ou un problème technique imprévu.

C’est pour éviter ce black-out que des délestages seront éventuellement mis en œuvre.

La Région de Bruxelles-Capitale est une zone fortement peuplée avec une activité économique importante. Aucun délestage électrique n’est donc prévu, à l’exception de quelques rues à Uccle (quartier Fort-Jaco / Prince d’Orange).

Une coupure électrique peut intervenir indépendamment de la situation actuelle. Nous avons bien entendu mis en place des procédures pour pallier ces coupures et ainsi assurer une continuité des services et la sauvegarde des données stockées.
Quelles sont-elles ?

  • Premièrement, en cas d’indisponibilité d’une partie ou de la totalité de nos serveurs, d’autres machines prennent le relais.
    Tous les éléments du data center bénéficient d’une double alimentation : une sur le courant de ville et une autre protégée.
  • Deuxièmement, en cas de coupures, un dispositif (qu’on appelle UPS pour Uninterruptible Power Supply) prend le relais de l’alimentation électrique en attendant que le moteur diesel se mette en route. Cette manœuvre ne dure en réalité que quelques secondes.
  • Notre cuve diesel permet une autonomie de 48h du groupe de secours. Elle est toujours maintenue à son niveau maximum. Le moteur diesel est, lui, testé tous les mois.
    ​La cuve sera réapprovisionnée au besoin pour prolonger le fonctionnement du groupe diesel le temps nécessaire pour faire face à la coupure.
  • Une fois l’électricité rétablie, le moteur diesel reste actif encore une dizaine de minutes, le temps de nous assurer que l’alimentation électrique est stabilisée.

En tant que client final de nos outils et applications, vous ne verrez pas de différence (fonctionnement ralenti ou inaccessibilité). La sauvegarde des données est aussi assurée par ce dispositif.

Le CIRB assure également une veille le soir, la nuit et les week-ends au cas où une panne ou coupure électrique se produirait en dehors des heures de bureau.

Etre solidaire

Dans le cadre de notre label « Entreprise Ecodynamique », nous sensibilisons déjà nos collaborateurs aux économies d’énergie. Mais dans le contexte des possibles délestages électriques, le CIRB a également répondu à l’appel des autorités qui invitent les services publics installés sur le territoire de la Région à diminuer leur consommation d’électricité.

Nous incitons donc nos collaborateurs à éteindre tous les appareils laissés en veille (ordinateur, chargeur de smartphone, cafetière, etc.) et à privilégier les escaliers au lieu de l’ascenseur. De même, nous leur demandons d’éteindre les lumières quand ils quittent un local, une salle de réunion, les sanitaires. Dans tous les cas, toutes les lumières du CIRB sont éteintes de manière centralisée à partir de 20h30 et tous les week-ends.

En étant solidaires, nous pouvons éviter que d’autres zones du pays subissent des délestages électriques.

Mots-clés associés : Catégories :