Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Nos solutions / Internet solutions / Migrations .brussels

Guide pratique à la migration vers .brussels

Migrer en .brussels signifie faire en sorte que votre site web réponde à une URL .brussels et/ou que vous disposiez d'adresse emails en .brussels.

Exemples :
Migration d'un site web, depuis http://cirb.irisnet.be vers http://cirb.brussels.
Création d'adresses email de type j.janssens@domaine.brussels

Pourquoi migrer vers .brussels ?

La Région s'est dotée d'une nouvelle identité visuelle, dont l'extension internet .brussels est l'un des éléments caractéristiques. Migrer votre présence internet en .brussels, c'est rejoindre cette dynamique.
Un site dédié (http://be.brussels/mondomaine/) a été publié à l'occasion de la campagne de promotion du .brussels.

 

Étape préalable : la communication

De façon générale, la migration du site web et des e-mails doit s'inscrire dans un plan de communication global.

  1. La toute première étape, si ce n'est pas déjà fait, est de décider d'une nouvelle appellation en .brussels. Attention, l'extension .brussels est publique, ouverte à tout un chacun; il se peut qu'un nom de domaine souhaité ne soit plus disponible, auquel cas le CIRB ou votre agent d'enregistrement vous en informera.
  2. Réserver le(s) nom(s) de domaine(s) en .brussels, auprès du CIRB ou de votre agent d'enregistrement, selon les cas.
  3. Concevoir un plan de communication vers les partenaires externes, vers les collègues en interne, vers le grand public, ... Notamment, pour les prochaines commandes de matériel de communication (papeterie, cartes de visites, stylos, ...), mettre à jour les plaquettes graphiques

 

Comment migrer votre site en .brussels ?

Actions à entreprendre AVANT la migration du site

Ce paragraphe un peu technique est à destination des webmasters.

  1. Contrôler si les liens entre les pages internes dans le contenu du site sont "relatifs" (et donc pas absolus ou "hard codés").
  2. Faire un rapport de positionnement en Google.
    Modifier le nom de domaine d'un site n'est pas sans conséquences pour le référencement.
    Un guide technique détaillé sur les techniques de référencement (Search Engine Optimization) [.pdf] à été rédigé pour les gestionnaires de Google Analytics et Google Webmaster Tools.
  3. Vérifier les backlinks (liens retour).

Le jour de la migration

Si votre site est hébergé dans le datacenter régional, le CIRB adaptera les serveurs DNS, les reverse proxys et les rewriters.
Votre site web sera accessible via votre nouvelle adresse .brussels. Le CIRB mettra en place des redirections depuis les anciennes adresses .irisnet.be vers la nouvelle adresse .brussels (notez cependant qu'il s'agit là d'une mesure transitoire, appelée à être supprimée après quelques mois).

Si votre site web est hébergé hors du datacenter régional, l'agence web qui a développé votre site et/ou votre hébergeur pourra vous conseiller utilement. Selon les cas, il est possible que le CIRB doive intervenir au niveau DNS. Une bonne coordination entre les acteurs est alors indispensable.

Actions à entreprendre APRES la migration

  1. Vérifier si toutes les pages et tous les liens fonctionnent comme il faut.
  2. Refaire un rapport de positionnement en Google.
  3. Prévenir vos partenaires afin qu'ils changent le(s) lien(s) vers votre site.

Contacter votre gestionnaire de compte pour tout renseignement complémentaire.

 

Comment migrer vos adresses e-mails en .brussels ?

Actions à entreprendre AVANT la migration des e-mails

Les adresses e-mails ne servent pas qu'à envoyer des e-mails. Elles sont souvent utilisées par les applications pour identifier les utilisateurs. Il faut donc recenser les applications, en local ou dans le nuage, pour lesquelles l'utilisateur utilise son adresse e-mail comme identifiant. Pour chacune d'elles, il convient d'évaluer les effets de bords possible et, si nécessaire, de concevoir une solution (cela peut être une reconfiguration manuelle, une petit script de modification en bloc, ...).

Le jour de la migration

Si vos boîtes e-mails sont hébergées au sein du datacenter régional, le CIRB paramétrera l'infrastructure e-mail régionale (Exchange) pour que votre organisme utilise les nouvelles adresses e-mails, en réception comme en émission. Les adresses e-mails sont modifiées mais les boîtes e-mails restent les mêmes : e-mails, dossiers, filtres, contacts ... sont conservés intacts. Les anciennes adresses e-mails restent actives en tant qu'alias, en réception uniquement (notez cependant qu'il s'agit là d'une mesure transitoire, appelée à être supprimée après quelques mois).
Selon les cas, le CIRB devra peut-être intervenir au niveau de votre annuaire (Active Directory) afin de le synchroniser avec les nouvelles adresses e-mails.

Si vos boîtes e-mails sont hébergées hors du datacenter régional, votre hébergeur pourra vous guider utilement dans votre projet. Selon les cas, il est possible que le CIRB doive intervenir au niveau DNS. Là aussi, une bonne coordination entre les acteurs est alors indispensable.

Actions à entreprendre APRES la migration

  1. Vérifier que les nouvelles adresses fonctionnent, au sein du réseau IRISnet mais aussi depuis l'extérieur (une boîte e-mail Google ou Yahoo, par exemple)
  2. Penser à mettre à jour vos signatures e-mails.
  3. Le cas échéant, vérifier qu'avec les nouvelles adresses e-mails, les utilisateurs ne rencontrent pas de soucis d'authentification auprès de vos applications.

Contacter votre gestionnaire de compte pour tout renseignement complémentaire.

Info & contact


Le CIRB propose ce service pour lequel seules les prestations délivrées par le personnel IRISteam sont facturées par IRISteam. Intéressé à en savoir plus ? Contactez-nous !