Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2017 / 03 / Un service informatique pour tous : un « plus » pour vous aussi !

Un service informatique pour tous : un « plus » pour vous aussi !

Handicap

Handicap

Rentrer au CIRB un 1er avril… j'ai naturellement pensé à une blague. Et à ce titre, j'avais pensé que celle-ci serait la plus courte possible, les blagues les plus courtes étant les meilleures, paraît-il... C'était en ... 2000.

Ca a été une chance pour moi, à laquelle je me suis accroché en me reposant principalement sur mes acquis techniques. Qualifié d' « amnésique » par les neurologues et neurochirurgiens suite à un accident cérébral et à un coma consécutif, je me suis vu devenir, par-devers moi, la « mémoire » du service. Une autre blague en somme, un autre « 1er avril ».

C'est donc mon rapport à la mémoire, qui me pousse à écrire dans ce sens ; pas sur ma mémoire (ce billet risquerait de ne faire que quelques lignes), mais sur la mémoire d’IrisTeam (CIRB) : je me souviens donc d’un temps où n'importe qui, qui en avait l'idée ou la possibilité, pouvait proposer, mettre en place et faire fonctionner n'importe quelle idée semblant intéressante, sans devoir remplir le moindre document. Le temps des cow-boys, le temps du Far West ! Les nouveaux arrivants et les consultants étaient, du coup, frappés de neurasthénie anxiogène en découvrant la panoplie d'applications et services non référencés et souvent même, non-utilisés par les gens (qui ne s'appelaient pas encore des « clients »). Un temps où ce client était encore captif, n’ayant pas d’autre choix que de se plier aux limitations des services, du matériel, et des compétences des techniciens mêmes.

La nécessité d'adopter des comportements plus « professionnels » s’est imposée d’elle-même.
Je mesure sans trop de nostalgie les évolutions intervenues au CIRB - un nom judicieux, puisque c'est bien là que se discutaient, se préparaient, et se réalisaient les services aux administrations de la Région bruxelloise ; un Centre par lequel était censé passer toute idée et projet informatique. Pour rappel, les demandes de base, en 2000, étaient : Un accès internet. Une adresse mail. Un site web. Un support client et quelques dB ou applications pour agrémenter le tout. Heureusement, depuis, les services aux administrations se sont étoffés !

Je profiterai donc plutôt de cet espace pour tenter de faire passer un message qui m'est cher (pour les raisons que vous comprendrez) : Il s'agit de promouvoir l'idée d'un service informatique pour tous, y compris les personnes souffrant d’un déficit ou d’un handicap. Faire ce pas, n'est pas juste une question de s'intéresser à une minorité : il s'agit d'une démarche inclusive qui, in fine, peut être bénéfique à tous, surtout dans une société vieillissante.

Le CIRB  n’a pas raté ce tournant : le site du CIRB et le portail régional sont Anysurfer depuis 2014. Le portail Smartcity, depuis 2015. Le CIRB est donc rentré dans cette dynamique d’accès pour tous, mais il faut que le mouvement s’amplifie encore, d’où l’importance d’en parler encore et toujours. Chacun à notre niveau, on doit pouvoir se mettre dans la peau, un instant, d'une personne souffrant d’un déficit ou d'un handicap, car cette vision est bénéfique à tous. Tout le monde en tire des avantages.

Tout comme la croissance, la course à l'optimisation, aux performances et à la rapidité a une limite.
Je ne serais pas personnellement pour l'idée d'une « décroissance », mais plutôt d'une croissance pour tous.

À propos d’inclusion informatique, n’hésitez pas à consulter également les recommandations du Web Content Accessibility Guidelines (WCAG 2.0), parmi d’autres.
 

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Ecrire "cinq" en chiffre.
Votre réponse:

Tous nos posts