Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2015 / 06 / Avenir numérique : demandez le(s) programme(s) !

Avenir numérique : demandez le(s) programme(s) !

Un labyrinthe

Un labyrinthe

Alors que la saison invite plutôt à faire des plans pour les vacances, tous les niveaux de pouvoir convergent pour faire des plans sur l'avenir numérique de leur périmètre respectif.

Ainsi, la Commission européenne a dévoilé le 6 mai dernier son plan d'action pour construire un marché unique numérique (Digital Single Market), qui se décline en trois piliers et 16 actions :

  • 8 actions pour améliorer l’accès aux biens et services numériques dans toute l’Europe pour les consommateurs et les entreprises,
  • 5 actions pour une concurrence plus équitable
  • 3 actions pour numériser l'économie.

Quelques semaines plus tôt, Alexander De Croo annonçait le 20 avril 2015 son propre plan « Digital Belgium » qui se décline lui aussi en 5 piliers et 19 actions :

  • 6 actions pour renforcer l'économie digitale, et tout particulièrement rattraper le retard de la Belgique dans le domaine de l'e-commerce, notamment en assouplissant la réglementation en matière de travail de nuit,
  • 3 actions pour améliorer les infrastructures numériques,
  • 3 actions pour développer les compétences et l'emploi dans le domaine numérique,
  • 3 actions pour renforcer la confiance dans la sécurité numérique,
  • 4 actions pour stimuler les pouvoirs publics numériques.

Quant à la Région bruxelloise, comme annoncé dans l'accord de gouvernement, elle a lancé le 3 juin dernier, à l'initiative de Madame Bianca Debaets, secrétaire d'État de l'informatique régionale et communale et de la transition numérique, et avec l'aide du CIRB, sa grande convention du numérique, baptisée pour la circonstance Brussels Smart City Summit, qui se voulait une consultation de tous les stakeholders en préparation d'un plan d'action dans cinq domaines :

  1. Smart & Social
  2. Smart & Safe
  3. Smart & Services
  4. Smart & Infrastructure
  5. Smart & Mobile

Le CIRB avait lui-même déjà fait une série de propositions dans son Livre Blanc subdivisé en quatre défis (une région connectée, sécurisant, durable et ouverte) et sept chantiers.

Certaines communes bruxelloises s’y sont également mises : ainsi, la ville de Bruxelles vient de lancer son site Internet http://smartcity.bruxelles.be/fr et de gagner le Belfius Smart City Award pour sa plate-forme Open Data, avec l'ambition clairement affichée de jouer un rôle de pilote au sein d'une région-métropole.

Il faut aussi tenir compte des plans de simplification administrative au niveau fédéral et au niveau régional, qui doivent s'articuler avec tous les autres.

Et pendant ce temps-là, les pouvoirs publics tentent de tenir la tête hors de l'eau pour mettre en œuvre les plans antérieurs, entre autres pour transposer et mettre en œuvre :

(et j'en oublie certainement) et sans oublier la stratégie Europe 2020.
                                                                                                                                                                                                                                      
Bientôt, il nous faudra un plan pour nous y retrouver parmi tous ces plans !

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts