Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2015 / 05 / Figurant ou acteur de votre vie ?

Figurant ou acteur de votre vie ?

directions

directions

La question du changement fait très certainement partie de ces questions qui préoccupent un grand nombre de personnes dans nos sociétés modernes, où la recherche de la performance engendre une sorte de fièvre effrénée. Une fièvre qui est symptomatique d’un mal bien plus profond. Tout se passe un peu comme si nous étions confrontés à une sorte de marathon de type "marche ou crève", où il n’y aurait d’autres choix que de s’adapter ou de mourir. Et qu'en est-il de notre libre arbitre ? Qu’est-ce qui est sous notre contrôle ?
Vous trouvez que c’est excessif ? Peut-être. Cependant certains, parmi nous, semblent davantage subir ou, dans le meilleur des cas, regarder leur vie comme s’il s’agissait d’un film sur lequel ils n’auraient aucune prise. Or nous sommes ce que nous décidons et ne rien faire, c’est aussi décider.

Mais qu’est-ce qui nous distingue les uns des autres face à l’adversité ? Comment se fait-il que certains semblent traverser la vie tels des athlètes de haut niveau, alors que d’autres peinent à simplement avancer ? Vous me rétorquerez que nous ne sommes pas tous égaux face à la difficulté, que nous n’avons pas nécessairement les mêmes compétences, la même éducation, les mêmes moyens financiers, la même instruction, et vous aurez raison. Prenons alors deux personnes issues du même milieu, disposant de compétences et fonctionnant dans un environnement similaires : pourquoi l’un réussit et l’autre échoue ?
Et si c’était dû à notre capacité à changer, à choisir et à renoncer pour avancer ! Qu’est-ce qui distingue un réel changement d’un changement « Canada Dry » qui ressemble à un changement alors qu’il n’en est rien ? Quels sont les contextes qui nécessitent un vrai « changement »?

Il y a un élément qui est commun aux situations problématiques que, bien malgré nous, nous entretenons. C’est qu’un peu plus de la même chose ne génère pas autre chose. En d’autres termes, quand nous n’obtenons pas la réponse que nous cherchons par le biais de notre action (message, attitude, etc.) et ce, même dans la répétition ou en modulant son intensité, il est temps de sortir du cadre. Pour bien comprendre, prenons l’exemple de la conduite d’une voiture entamant l’ascension d’une côte. Un changement de type « Canada Dry » consisterait à appuyer sur l’accélérateur, ce qui pourrait à terme caler le moteur. Il s’agit d’un changement qui entretient le problème. Un réel changement consiste à changer de rapport pour modifier le régime moteur et passer la côte sans encombre.
En résumé, il faut alors agir dans un autre registre que celui que nous connaissons pour provoquer un réel changement. Il faut sortir des ornières vers lesquelles nos modes de fonctionnement habituels tendent à nous conduire inexorablement. Cela demande certes de l’énergie et de l’audace, je vous l’accorde mais « choisir, c’est renoncer ! ». Un véritable changement ne peut s’opérer que moyennant un remaniement au sein même de notre propre système de valeurs.
C’est au terme de ces bouleversements personnels que s’ouvre la perspective pour chacun d’entre nous d’explorer un nouveau futur. Bien sûr, il y aura des doutes, des résistances et c’est bien normal mais avec un bon soutien voire un accompagnement, la personne peut poursuivre le chemin qu’elle s’est tracé. Et tel Marc Aurèle, nous pourrions synthétiser nos propos en le citant : « Qu’on me donne le courage d’accepter ce que je ne peux changer, la force de changer ce qui peut l’être et la sagesse de distinguer l’un de l’autre ».
Et vous, que pouvez-vous changer ?
 

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts