Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2015 / 04 / « C’est pas très drone ! »

« C’est pas très drone ! »

un drone

un drone

Bonne ou mauvaise, tout le monde semble avoir sa propre opinion sur les drones qui font partie de ces petites avancées technologiques vivement débattues.

La définition d’un drone varie mais pour la plupart d’entre nous, il s’agit d’un petit véhicule terrestre ou aérien piloté à distance, la différence provenant de l’utilisation qu’on en fait : militaire ou commerciale.

Concernant l’aspect militaire, les objections sont évidentes et les questions éthiques sont bien là, surtout à propos des « frappes » récentes, de la simple idée qu’un engin téléguidé puisse permettre de raser un building ou volontairement cibler une personne. Ce n’est, par contre, pas aussi évident pour ce qui a trait au commerce. Les drones commerciaux posent la question de la vie privée, surtout lorsqu’une caméra miniature y est attachée.

Notons que les drones ont bien évidemment leurs aspects positifs puisqu'ils interviennent dans le cadre de reforestations, dans la gestion de catastrophes et qu'ils prendront une part active dans la (future) livraison de biens.

En attendant, voici un petit florilège choisi d’anecdotes récentes relatives à l’utilisation de drones :

  • Crash de drone à la Maison Blanche

Le 26 janvier 2015, un drone s’est posé sur les pelouses de la Maison Blanche, provoquant l’activation du protocole de haute sécurité. Après enquête, aucune plainte ne fut déposée sur le pilote, ce dernier ayant perdu le contrôle de l’engin.

  • « Attaque » de drones sur Angela Merkel

En septembre 2014 lors d’un meeting politique, un drone s’est écrasé aux pieds de la Chancelière. Le drone était piloté par un membre du Parti Pirate allemand en protestation aux mesures sécuritaires récemment prises. Bien qu’il n’y n'y ait pas eu de blessé, cet événement a soulevé la question des drones volontairement armés.

  • Un drone coupe le bout du nez d’un photographe

Ce qui commençait comme une promotion amusante s’est terminée dramatiquement lorsqu’un drone s’est écrasé en plein sur le visage du photographe Georgio Benvenuto, lui coupant un morceau du nez et entaillant son menton. Les drones transportaient des branches de gui, invitant les convives au-dessus desquels ils passaient, à s’embrasser…

  • Un drone manque de s’écraser contre un avion de ligne

En juillet 2014, un drone a manqué de heurter gravement un Airbus A320 au décollage à l’aéroport d’Heathrow. Le CAA, l’autorité de l’aviation civile anglaise, a classé l’incident comme « haut risque de collision », le plus haut niveau.

  • Des drones sont utilisés comme passeurs de drogue

En janvier 2015, à  la frontière américano-mexicaine, un drone transportant des méthamphétamines s’est écrasé. Le drone transportait plus de 270 kilo de substance illicite lors de son crash dans le parking d'un supermarché de Tijuana. D’après les agences de lutte anti-drogue, les drones sont de plus en plus utilisés pour le transport de stupéfiants.

  • Un drone blesse un athlète australien

Lors d’un triathlon australien, un drone était utilisé pour prendre les athlètes en photo. Le drone s’est écrasé sur la tête de l’athlète Raija Ogden, lui causant quelques points de suture. Le photographe clame que l’engin s’est écrasé lorsqu’une personne du public a subtilisé les commandes à distance.

  • Un drone est attaqué par un faucon

De temps à autre, la nature aime à reprendre ses droits : l’animal frappe l’engin en plein vol et le fait lourdement chuter. La vidéo de l’attaque fait le buzz !

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 4 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts