Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2015 / 03 / 9 trucs pour éviter les pièges du travail à la maison

9 trucs pour éviter les pièges du travail à la maison

ordinateur à la maison

ordinateur à la maison

Le CIRB a mis en place au début de cette année un projet pilote de télétravail en comprenant finalement que travailler depuis la maison n’est pas une simple option mais bien un moyen de rester productif, aussi bien en tant qu’individu que membre d’une équipe.
Cependant, tout n’est pas si simple et quelques pièges peuvent s’ouvrir sous les pieds des télétravailleurs. Voici les 9 pièges les plus courants et comment les éviter.

1. EVITER LES DISTRACTIONS

A la maison, les distractions sont nombreuses, de toutes formes et tentantes : télévision, famille, shopping… ou son lit ! Bien qu’il soit tentant de travailler depuis son lit, on peut s’attendre à piquer du nez à tout moment et à se réveiller en retard sur son horaire ! Il est donc nécessaire d’apprendre à éviter les distractions ou au moins à les encadrer.

2. SAVOIR S’ARRÊTER

Pour tout employé motivé, c’est probablement le piège le plus tentant. La facilité de l’environnement de travail peut, en effet, inciter à ne pas savoir quand s’arrêter et il n’est pas rare que le soir, le travail devienne plus important que sa famille ou soi-même. Pour éviter ce piège, il est important de bien connaître les tâches qui doivent être effectuées en un jour. Une fois terminées, il est impératif de sortir de son « bureau mental ». En continuant malgré tout, le risque est de rendre encore plus floues les limites entre loisir et travail.

3. SÉPARER LE BUREAU DU RESTE DE LA MAISON

C’est avant tout une astuce mentale mais d’importance capitale. Une séparation claire entre le bureau physique et la maison doit vous éviter de vous sentir toujours "comme au travail" ! Il n’est pas donné à tout le monde de disposer d’un bureau dédié cependant, travailler dans une zone aménagée, même ponctuellement vous permettra de tirer un trait serein sur votre journée de travail.

4. RESTER SOCIALISÉ

L’appel de l’isolation est parfois très fort lorsqu’il s’agit de sérénité et de concentration. Le problème est que lorsqu’on travaille seul, il devient facile de perdre la connexion avec ses collègues, ce qui devient par la suite la norme. Il faut s’assurer de rester connecté avec ses collègues (et pas seulement à travers Facebook) ; un visage ou une oreille attentive permettent souvent de conserver un aspect relationnel important et nous éviter de se transformer en ermite bougon !

5. METTRE EN PLACE UN HORAIRE FLEXIBLE…

Nous avons tous entendu ce conseil : il faut travailler à la maison dans les mêmes heures qu’au bureau. Mais dans la pratique, c’est autre chose car le principe même du télétravail est la flexibilité ! Imaginez un instant la facilité avec laquelle vous pouvez effectuer quelques tâches personnelles : récupérer un colis postal, effectuer un achat rapide ou simplement donner un coup de main à votre conjointe. Pour cette dernière, oseriez-vous refuser en signalant que « vous êtes au travail » ? J’en doute… Donc en résumé, aussi longtemps que l’on peut atteindre ses buts quotidiens, la flexibilité reste de mise, au risque de perdre un avantage majeur du télétravail.

6.  …MAIS PAS UNIQUEMENT À SON PROPRE AVANTAGE

Comme expliqué ci-dessus, la flexibilité reste un avantage majeur du télétravail mais ça n’est pas une raison pour qu’elle prenne le dessus sur le travailleur. Ca ne signifie pas pour autant qu’il faille (s’)imposer une dictature du « non », mais bien une remise en question à chaque fin de journée : « Ai-je bien terminé toutes les tâches que je me suis assignées ? Et si non, pourquoi ? ». Si les retards sont effectivement causés par des distractions ou perturbations dues à l’environnement proche, il est temps de poser des limites.

7. S’HABILLER COMME AU TRAVAIL

L’adage dit « Un vêtement pour chaque occasion » ! Pour certains télétravailleurs, il n’est pas difficile de passer sa journée à travailler en pyjama ou en training. Mais attention : plus longtemps vous resterez dans cette tenue, plus il deviendra difficile de reprendre son costume de travailleur le moment venu. Dans les faits, si vous avez besoin d’une routine, réveillez-vous à heure fixe, prenez une douche, habillez-vous et rentrez dans votre bureau mental paré de vos pantoufles les plus confortables et votre plus bel habit du vendredi !

8. RESTER PRUDENT AVEC LA SÉCURITÉ

Difficile à satisfaire… Quand on travaille au bureau, c’est la société qui est responsable de la sécurité des données. Mais est-ce le cas depuis la maison ? Non. Il est donc important de prendre certaines précautions, surtout si on travaille avec des données sensibles. Il ne suffit pas juste de compter sur son firewall, son routeur ou son fournisseur d’accès. Il faut avant tout laisser les données confidentielles déconnectées et, si nécessaire, les encrypter pour éviter les yeux un peu trop curieux.

9.  UTILISER L’ÉQUIPEMENT ADÉQUAT

Tout le monde ne dispose pas d’un environnement IT à la maison. Au minimum, un ordinateur portable mis à disposition, une imprimante et ses cartouches bien remplies ! Une connexion haut débit, un firewall et un VPN testé et fonctionnel sont aussi un must. Un GSM complètement chargé (en électricité et en contacts) ainsi qu’un carnet de notes ne sont pas de trop.
 

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Ecrire "cinq" en chiffre.
Votre réponse:

Tous nos posts