Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2014 / 12 / Sur l’Onde de Choc

Sur l’Onde de Choc

2010. Le monde est « smart », géré par des ordinateurs...
Sur l'Onde de Choc, couverture de l'édition française

Sur l'Onde de Choc, couverture de l'édition française

2010. Le monde est « smart », géré par des ordinateurs. Les sectes prolifèrent. Les adolescents vivent en tribus. Les travailleurs sont tellement flexibles qu’ils changent de lieu de vie comme de chemise et ne s’attachent plus à rien. Le stress engendré par ce mode d'existence se combat à coup de neuroleptiques. Les humains s’épanchent auprès de la Trompe d’Eustache, un numéro vert où l’on peut tout dire sans être jugé. Les téléphones s’appellent des viphones et permettent d’effectuer toutes les opérations courantes. La course aux armements est remplacée par la course aux cerveaux que l’on repère très tôt dans un enseignement volontairement médiocre. La fracture numérique sépare ceux qui ont accès et maîtrisent les données et ceux qui n’y ont pas accès.

Dans ce monde, Nick Haflinger est ce que nous appellerions un hacker : hyperdoué programmant des « couleuvres » informatiques qui effacent toutes ses données d’identité et lui permettent de s’en inventer une nouvelle. A quoi cherche-t-il à échapper ainsi ? Et y échappera-t-il ? Vous le saurez en lisant ce roman de l'anglais John Brunner écrit en 1975 qui préfigure de façon étonnante les dérives de la technologie et de l’économie à outrance. La puissance de vision de Brunner est impressionnante à une époque où les téléphones étaient fixes, les ordinateurs occupaient des étages entiers, le réseau Arpanet connu des seuls initiés et où l'on ignorait à quel point l’informatique entrerait dans notre quotidien. Largement basé sur les hypothèses développées par le futurologue Alvin Toffler dans le « Choc du futur » en 1970,  la force de Brunner est de nous immerger d’emblée, par une narration éclatée dans un monde à la fois proche et décalé avec sa culture, ses codes et ses différents points de vues.

Devenu culte, cet excellent roman de « prospective fiction »- puisqu’une bonne partie de ce qu’il y est décrit est ou est en passe de devenir réel - est une lecture passionnante et salutaire pour ceux qui veulent réfléchir à l’utilisation de la technologie et à la réflexion éthique qui doit nécessairement accompagner le développement de celle-ci.

John Brunner, Sur l’Onde de choc, J’ai Lu (dernière réédition en 2001) et en fouinant sur la toile vous pouvez également le trouver en format électronique…

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 4 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts