Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2014 / 08 / Ctrl + C, Ctrl + V… ça vous dit ?

Ctrl + C, Ctrl + V… ça vous dit ?

Le résultat n’est pas toujours celui attendu...
copy-paste

copy-paste

Votre enfant vous demande «  comment je fais pour copier cette image sur mon PC ? ». Vous répondez « Ben… tu fais contrôle C et contrôle V ». Il a tout compris ? Que nenni !
Vous avez compris, je suppose, que nous allons parler du copier-coller.
La fonction a été développée avant 1970 et permet de reproduire ou déplacer des données informatiques de plusieurs types (texte, image, fichier, etc.) depuis une source vers une destination. Elle est très largement présente dans les applications et accessible au travers de menus, de raccourcis clavier ou d’interfaces graphiques.
Cette fonction est tellement répandue que l’expression « copier-coller » est entrée dans le langage courant avec une connotation péjorative. Ne dit-on pas souvent : « Arrête un peu de faire du copier-coller » ? Cela signifie en effet plus ou moins reprendre un contenu sans réfléchir.
En facilitant la duplication de données informatiques, la technique simplifie le plagiat des œuvres qui existent sous forme numérique, à un point tel que les écoles et les universités luttent tant bien que mal contre ce phénomène tellement répandu aujourd’hui. Des logiciels antiplagiat existent sur le marché et sont utilisés dans les universités. Ils analysent le contenu des travaux déposés par les étudiants et les comparent avec l’ensemble des sources disponibles sur Internet. Les résultats de ces analyses sont toutefois parfois aléatoires, car des expressions extrêmement courantes pourraient être assimilées à du plagiat. Les écoles misent donc aussi sur la formation des élèves.

Et vous ? Quelle est votre expérience en la matière ?

Les raccourcis varient d’un système à l’autre : les plus courants sont Ctrl-X (couper),  Ctrl-C  (copier),  Ctrl-V  (coller),   qui sont respectivement sur Mac OS :   Cmd-X   Cmd-C   Cmd-V. L’usage de ces raccourcis clavier est devenu presque automatique. Mais il n’est peut-être pas aussi simple d’expliquer où se trouvent les fonctions dans les menus de votre traitement de texte.
La copie de données (blocs de texte, images, extraits de tableur, etc.) rend beaucoup de services à l’usager. On oublie toutefois (ou l’on ne le sait même pas) que lors de la copie de fichiers, des différences existent aussi entre les fonctions copier/coller et couper/coller, notamment lors de la copie de fichiers où le « couper/coller » efface le fichier original. Sous Windows en NTFS, le fichier ainsi déplacé conserve les propriétés du fichier original, tandis que par la fonction « copier/coller » le fichier copié hérite des droits du dossier de destination.

Quelques constats

Par expérience, je note que le résultat d’un copier-coller n’est pas toujours celui attendu.

Les manipulations du presse-papier (clipboard) fonctionnent bien quand utilisées dans la même application entre applications intégrées (notamment dans la suite MS Office) mais des erreurs apparaissent fréquemment dans le cas de reproduction de données d’un logiciel à un autre. Il sera donc plus judicieux d’exploiter les fonctions d’exportation de données vers des fichiers au format (par exemple Excel) mieux contrôlé dans les développements spécifiques des progiciels.

Enfin, je reviens à l’usage du copier-coller. Par facilité, on se répète soi-même (copie d’un mail en vue de le retravailler et de l’adapter). Le risque de reprendre ses propres erreurs ou de laisser des textes anciens sans objet est élevé. Les cas sont malheureusement nombreux même dans le milieu professionnel (le cas d’offres reçues dans le cadre d'un marché public et contenant des données sans objet provenant d’autres appels d’offres est connu au CIRB). Finalement, pensant gagner du temps et par facilité, on ne s’outille pas bien et en réalité il y a une réelle perte de temps. De sérieux efforts restent à faire dans la structuration et la gestion de documents.
Avec un brin d’humour, je vous pose la question : « A votre avis, combien de copier-coller ai-je réalisés en écrivant ce blog ? »

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 4 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts