Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2014 / 02 / MOOC t’es beau !

MOOC t’es beau !

A partir de ce 10 février, une première en Belgique!
un professeur stylisé en contact avec ses élèves symbolisés par des portables

un professeur stylisé en contact avec ses élèves symbolisés par des portables

Rebondissant sur l’article consacré à la présence du CIRB au salon Online Educa Berlin 2013, il me paraissait intéressant de donner un petit coup de projecteur sur le phénomène MOOC. En effet ce buzzword fait, depuis quelques mois, l’objet de nombreux articles dans les médias. Et comme tous les buzzwords, il est mis à toutes les sauces. Personnellement, cela fait seulement un an que j’ai fait entrer ce terme dans mon lexique personnel, mais le concept existe maintenant depuis un peu plus de 5 ans.

C’est quoi un MOOC ?

MOOC est l’acronyme de l’expression anglaise « Massive Open Online Course » ou, en Québecois, Cours en Ligne Ouvert et Massif. Mais vous en conviendrez, « CLOM », ça sonne moins bien que « MOOC » prononcé à l’anglaise. Et ne me demandez pas ce que je pense de l’acronyme FLOT (Formation en Ligne Ouverte à Tous) utilisé par certains Français. Je ne jouerai pas ici au savant en vous recopiant ce que les autres ont écrit tant de fois avant moi. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez votre encyclopédie ouverte préférée ou, pour ceux qui n’ont pas le temps de lire, cette infographie fort bien faite.
En résumé, un MOOC est un cours généralement préparé par des professeurs d’université au travers d’une interface web combinant des vidéos, des références à des textes, des exercices interactifs, etc. Ces cours sont gratuits pour les étudiants et permettent, dans certains cas, d’obtenir une certification. Cette certification, elle, est parfois payante. Les MOOC sont regroupés au sein de plateformes mises en place par des universités prestigieuses tel le MIT et Harvard (edX) ou par des sociétés créées par des professeurs d’Université (Coursera et Udacity).

Une utilité pour nos collaborateurs

Personnellement, je n’ai pas encore suivi de MOOC, mais j’en perçois de plus en plus l’utilité pour moi ainsi que pour mes collaborateurs. En effet, un quart des MOOCs est consacré aux technologies de l’information et de la communication. Outre leur contenu, j’entrevois quelques avantages.

Premièrement, ils sont gratuits (si on ne tient pas compte du temps à passer pour travailler ce cours).

Deuxièmement, ils sont élaborés par des spécialistes du domaine, le plus souvent des professeurs d’université. On peut donc assumer que leur contenu est fiable car validé.

Si on se donne l’ambition d’obtenir la certification, on rentre réellement dans un processus d’apprentissage, bien plus efficace que les cours dispensés en 2 ou 3 jours par les habituelles sociétés de formation. C’est là leur troisième et principal atout.

Evidemment, ces certifications ne s’obtiennent pas sans effort. Les MOOCs des plateformes universitaires annoncent, d’ailleurs, l’effort à fournir hebdomadairement pour espérer obtenir cette certification. Cela peut varier de 2 heures à plus de 10 heures d’activités par semaine. Une information à bien prendre en considération avant de se lancer dans l’aventure des MOOCs.

A titre d’exemple, vous pourriez suivre un cours sur le développement d’applications mobiles, sur la géomatique ou sur le testing.

Et en Belgique ?

En 2013, l’UCL a été sélectionnée par edX pour intégrer la prestigieuse plateforme américaine. La presse belge s’en est fait l’écho à de nombreuses reprises l’an dernier. L’Université Catholique de Louvain proposera à partir de ce 10 février 4 cours dont 2 entièrement en français. Une première pour edX et une première belge dont on peut être fiers !

Pour terminer, je ne résiste pas à vous renvoyer vers une citation diffusée par un de mes contacts LinkedIn cette semaine.

Bon apprentissage !

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts