Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2014 / 02 / Big Data ou Big Brother ?

Big Data ou Big Brother ?

La gestion des bases de données géantes, un défi d'actualité
des flux électroniques de données

des flux électroniques de données

L'extraction d'informations à partir des grandes masses de données constitue désormais une actualité dans les domaines du commerce, de la finance, de la santé, de la recherche, de la gestion des pouvoirs publics. Ces acteurs ont pris conscience que leur données constituent désormais des richesses potentielles...

L'analyse des grandes masses de données pour en tirer des informations pertinentes est donc en pleine expansion. Gérer ces bases de données géantes nécessite une adaptation des architectures de calcul,  avec la prise en compte du volume, de la vitesse, et de la variabilité de ce déluge numérique. De nouveaux algorithmes doivent être imaginés pour faire des calculs sur de telles masses de données... Autre souci : avec les smartphones, les tablettes et bientôt d'autres objets connectés, ces données ne sont pas toujours centralisées en un lieu unique. Ce nouveau mode de production des connaissances doit être encore « affiné » pour pouvoir être efficacement utilisé. L'analyse de ces données nécessitera probablement encore un rapatriement, sans doute coûteux...

Si beaucoup reste donc à définir dans ce cadre mouvant, une approche liée à la science des données semble néanmoins se dégager.
Les spécialistes de l'exploration et de l'analyse des grandes masses d'informations y trouveront de nombreuses opportunités professionnelles. Les profils recherchés pour ces data scientists seront sans doute généralistes. Des connaissances au niveau juridique compléteront des compétences en acquisitions et exploitations des données. Une solide dimension éthique devra, en outre, s'attacher à ces data scientists : l'espionnage à grande échelle mis au point par de nombreux Etats a montré, encore récemment, la proximité entre Big Data et Big Brother...
Au niveau régional, la gestion des données consolidées s'avère de plus en plus nécessaire dans le cadre de grands projets comme la mobilité et l'urbanisme. Sans aucun doute, des instruments de contrôle démocratique devront être mis en place afin d'y garantir le bien-fondé et le respect de la vie privée.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts