Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2014 / 01 / Les bonnes résolutions des tablettes en 2014 ?

Les bonnes résolutions des tablettes en 2014 ?

Avantages et inconvénients des plus populaires... A suivre!
une personne manipule une tablette

une personne manipule une tablette

 

L’année 2013 a été un excellent millésime pour les tablettes car petit à petit, elles ont usurpé le marché des laptops et des smartphones. Les 3 plus grands acteurs du marché, à savoir Apple, Android et Microsoft ont tout fait pour s’accaparer le marché, chaque plate-forme avec ses succès et ses revers. Des leçons que nous souhaitons profitables aux utilisateurs business à venir sont à tirer. Regardons ça de plus près.

L’iPad

Le roi des tablettes n'est certainement pas le plus parfait en termes de mobilité, de flexibilité ou d’évolutivité. Avec l’iPad, vous savez où vous allez… Vous n’avez peut-être pas le choix d’y aller… ou pas ! Sans doute Apple devrait-il repenser son modèle et permettre aux utilisateurs de meilleurs options pour des besoins spécifiques, un peu comme Android, finalement. Pour ce qui est de la taille de la mémoire, les utilisateurs restent un peu sur leur faim au vu des besoins grandissants d’espace de stockage. Apple n’offre toujours pas port MicroSD ou USB… Allez comprendre !

Les tablettes Android

Android effectue un excellent travail en prenant toujours plus de parts de marché, notamment en offrant tout ce que l’iPad ne fournit pas de base. Mais attention : là où un iPad Air offre un processeur A7 64 bits, Android n’offre rien d’équivalent. Idem en ce qui concerne le côté logiciel : Microsoft propose son fer de lance bureautique en version mobile, à savoir Office 2013. Toutes les tablettes Android devrait être vendues de base avec un set bureautique qui permettrait aux utilisateurs de disposer immédiatement d’outils de productivité ; et pourquoi pas la suite Kingsoft Office…

La Microsoft Surface 2

La version améliorée de la Surface RT est très proche d’offrir une des meilleurs tablettes du marché en ce qui concerne la productivité. Cependant, Microsoft doit absolument arrêter de copier l’iPad en espérant que le cheptel d’utilisateurs Apple se tourne enfin vers la Surface : ils devraient plutôt essayer de toucher la classe business qui cherche avant tout à se concentrer dans le travail et la productivité. Autre souci, les possibilités d’ajustement de l’interface pèsent lourd sur la performance, notamment lorsque l’utilisateur est extrêmement nomade : c’est justement sur ce point que Microsoft devrait prendre exemple sur Android.

Conclusion

Comme nous l’avons vu ici, tous les constructeurs mobiles ont à (ap)prendre les uns des autres et 2013 fut une année riche en rebondissements pour ces 3 plate-formes. Bien évidemment, aucune d’entre elles n’admettrait se « faire éduquer » par un compétiteur, ce qui ne les empêche aucunement de se garder l'une l'autre bien à l’œil... A suivre!

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts