Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2014 / 01 / L’importance de la gestion du changement pour l’utilisateur final

L’importance de la gestion du changement pour l’utilisateur final

La résistance au changement, un phénomène à ne pas sous-estimer...
un homme dépassé lance un cri

un homme dépassé lance un cri

 

L’implémentation d’une solution innovante peut être perçue de différentes manières selon la personne qui en fait la demande : par exemple, le responsable de service désire une solution qui augmentera la rentabilité de son équipe. L’utilisateur final, quant à lui, demande une solution qui facilite son travail au quotidien alors que le directeur financier aimerait la solution la moins onéreuse.

Le rôle principal du responsable de projet est de parvenir à concilier les desiderata de chacun, ce qui est réalisable sans être évident : la résistance au changement est la principale cause d’échec dans la mise en place d’une solution innovante. Elle est particulièrement fréquente dans le domaine de l'IT.

Quel responsable de projet n’a jamais été confronté aux réactions suivantes, parmi d'autres :
« Pourquoi devrait-on changer quelque chose qui fonctionne ? »
« J’ai toujours travaillé comme ça, il n’y a pas de raison que cela change ! »
« Si cette solution est mise en place, je n’ai plus rien à faire... »

Le changement peut donc susciter certaines réactions :

  • Le refus de comprendre : c'est une réaction due au refus de voir le quotidien bouleversé.
  • La résistance : on cherche à rendre le changement moins inconfortable en le remettant toujours à plus tard ou en discutant son bien-fondé, ...
  • La résignation : on accepte le changement mais contraint et forcé.
  • ...

Le défi du responsable de projet consiste à comprendre le métier de « son client » sans l’obliger à comprendre le sien. Le travail en amont d’un responsable de projet consiste donc, avant tout, à prendre le temps de parler des besoins, discuter des problèmes et analyser la situation dans son ensemble.  Cela permettra de trouver avec les utilisateurs finaux la solution qui leur convient, celle qui permettra - pour un coût raisonnable et maîtrisé - de disposer de l’outil indispensable au développement de l’entreprise, sans bouleverser le fonctionnement de celle-ci.

Avant tout autre facteur, la perception que l’utilisateur final aura de la solution proposée déterminera la réussite de son implémentation. C'est pourquoi le travail fondamental à réaliser en aval consistera en l’accompagnement de l’utilisateur final par la formation, et la prise de conscience de l’importance de l’évolution ou du remplacement d’un outil.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts