Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2013 / 10 / Le paysage web en Région bruxelloise : de la jungle au jardin anglais

Le paysage web en Région bruxelloise : de la jungle au jardin anglais

Les réalisations concrètes auxquelles le CIRB a pris part
un jardinier et sa pelle

un jardinier et sa pelle

 

Voici quelques années, le CIRB rédigeait une proposition de stratégie web pour l'ensemble de la Région. Nous y décrivions le paysage web régional comme une véritable jungle où la multiplication de sites redondants et incohérents amenait les citoyens à se perdre. Nous y faisons des propositions pour transformer cette jungle en un jardin anglais. Un paysage au désordre maîtrisé.

Cinq ans après, quel bilan pouvons-nous tirer ?

De la jungle au jardin anglais

Lors de notre étude, nous avons montré que le paysage web de la Région de Bruxelles-Capitale ressemblait à une jungle pour tout citoyen souhaitant retrouver de l'information. Multiplication de sites, redondance et incohérence de l'information, utilisation abusive de l'image de la Région et j'en passe.

Dans cette note stratégique, nous évoquions également la nécessité de remettre de l'ordre dans cette jungle, de la transformer en un lieu « où la diversité des espèces et des agencements subsiste mais sous une organisation cohérente, pour offrir un résultat harmonieux ». Nous y exhortions la Région bruxelloise à rattraper son retard et à relever les défis nouveaux de l'e communication via des actions structurelles et un engagement de l'ensemble du Gouvernement.

La vision du CIRB pour l'avenir du web bruxellois (proposée dans le cahier n°32 du CIRB) poursuivait  un objectif unique : se centrer sur l'utilisateur pour lui faciliter l'accès aux informations et aux services qui le concernent. Passons maintenant aux résultats obtenus.

Le portail régional, une porte d'entrée

En février 2011, le CIRB met en ligne le nouveau portail régional, 3e version d'un site créé en 1997. Cette nouvelle version constitue une refonte complète du site. Le graphisme est remis au goût du jour. L'architecture de l'information est entièrement revue afin de faciliter la recherche de renseignements. Le contenu est réécrit pour le rendre plus lisible. Les médias sociaux prennent enfin la place qu'ils méritent et l'interactivité avec le citoyen est accrue.

Les portails thématiques ou l'élagage du web

A partir de 2008, le CIRB se lance également dans la réalisation de portails thématiques. Il s'agit de fédérer tous les acteurs travaillant autour d'un sujet commun. Le premier travail est réalisé à l'initiative de Bruxelles Mobilité qui souhaite rationnaliser l'ensemble des sites consacrés à la mobilité en Région bruxelloise. A l'époque, on en compte pas moins de 11 ! Au terme de ce projet dans lequel le CIRB intervient comme prestataire technique, deux portails sont créés. L'un consacré à la mobilité et l'autre aux espaces publics.

Cette dynamique est étendue ensuite à d'autres domaines : l'urbanisme, la recherche et le logement. Dans ce dernier cas, sous l'impulsion du Ministre Doulkeridis, le projet parvient à fédérer les 8 organismes compétents en matière de logement autour d'une seul et unique site.
Au cours de ces projets, le CIRB et ses partenaires veillent également à une bonne articulation des contenus entre le portail régional et les portails thématiques.

Anysurfer, des chemins accessibles à tous

Au cours des cinq dernières années, le CIRB a également beaucoup investi dans l'accessibilité du web en travaillant avec l'asbl Anysurfer qui  promeut la réalisation de sites accessibles à tous (personnes âgées ou handicapées) et labellise les sites respectant un ensemble de normes. En quelques années, nous avons obtenus ce label pour le portail régional, le site du CIRB, le portail bruxellessocial.be, le site du CPAS de Molenbeek-Saint-Jean et, plus récemment, pour le portail logement. La qualité du travail réalisé par le CIRB est, depuis cette année, officiellement reconnue puisque le CIRB est devenu l'un des partenaires reconnus de Anysurfer.

Partenaires plutôt que clients

De par son rôle central, le CIRB joue aussi un rôle de jardinier du paysage web. Grâce à leur connaissance des institutions publiques et de leurs projets, les équipes du CIRB peuvent créer des liens entre partenaires. Nous attirons régulièrement l'attention de nos interlocuteurs sur l'existence de sites au contenu similaire. Nous les questionnons sur les objectifs du site souhaité. Quelle est sa valeur ajoutée pour le citoyen ? Apporte-t-il une plus-value par rapport aux sites existants ? L'objectif poursuivi vaut-il le budget prévu ? Notre démarche vise à éviter des dépenses publiques inutiles. Dans certains cas, une demande d'un partenaire est l'occasion de mettre en œuvre un projet plus collaboratif et régional entre divers partenaires.

Le CIRB participe également à l'amélioration continue des compétences des gestionnaires de sites web. Nous proposons une formation de base qui permet de prendre en main PLONE, l'outil CMS mis à leur disposition pour gérer leur site. Depuis l'an dernier, nous avons ajouté à notre catalogue deux formations avancées : l'une pour l'administrateur du site et l'autre pour les rédacteurs. Au cours de ces formations, nous attirons leur attention sur les pratiques nécessaires à une bonne qualité de leur site. Ces consignes leur permettent d'obtenir le label Anysurfer et favorisent une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. Enfin, nous organisons des workshops au cours desquels les contributeurs peuvent venir poser des questions et essayer de résoudre leurs problèmes.

Un début de cellule d'e-communication régionale

Il y a cinq ans, le CIRB appelait de ses vœux la mise en place d'une cellule d'e-communication régionale chargée de coordonner la présence régionale sur le web, de définir une vision et de la mettre en œuvre. Cette cellule n'existe toujours pas officiellement. On peut toutefois souligner tout le travail réalisé par le Ministre-Président autour de la marque be.brussels. Cette initiative a permis de redéfinir une nouvelle identité régionale. Une charte graphique a été définie et de nombreuses administrations régionales ou organismes para régionaux se sont alignés. Ils ont choisi un nouveau logo. Sur le plan du web, les nouveaux sites adoptent cette nouvelle charte.

Là aussi, le CIRB joue un rôle moteur. Le graphisme du portail régional, des portails thématiques cités plus haut, de Fix-My-Street et du guichet citoyen IRISbox ont été adaptés pour suivre la nouvelle ligne graphique régionale. Même le site du CIRB a fait peau neuve ce lundi.

Un bilan plus que positif

Pour le CIRB, le bilan de ces 5 années de travail est plus que positif. Grâce au portail régional et aux portails thématiques, nous sommes parvenus à rationnaliser un peu le paysage web de la Région. Une identité web régionale se forge peu à peu sous l'impulsion du projet be.brussels. La mise en place de formations et le partenariat avec l'asbl Anysurfer nous permettent d'améliorer la qualité générale du web en Région bruxelloise.

Bien sûr, il reste pas mal de chemin à parcourir. Nous sommes régulièrement les témoins de régressions temporaires. Dans le monde web comme dans le reste de l'univers, l'augmentation de l'entropie est en effet la règle. La limiter est un travail de tous les instants auquel le CIRB s'attèlera encore, j'ose l'espérer, de nombreuses années.

Mots-clés associés : , , , , Catégories :
Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 4 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts