Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Vous êtes ici : Accueil / Blog / 2013 / 06 / Le CIRB et les TIC d'ici 5 ans....

Le CIRB et les TIC d'ici 5 ans....

Une femme fixe un point avec sa longue-vue

Une femme fixe un point avec sa longue-vue

 

A l’approche des élections régionales, le CIRB prépare son traditionnel ‘Livre blanc’. Le dernier sorti en 2009 et toujours disponible sur notre site prônait des TIC performantes pour une Région performante. Il y défendait la définition et l’implémentation d’une stratégie volontariste pour les TIC publiques en Région bruxelloise dont les thèmes centraux s’articulaient autour de l’ancrage des TIC dans les décisions et la pratique quotidienne, les économies d’échelle, la modernisation des infrastructures- services- applications et le Green IT.

Un bilan sera dressé dans le prochain livre blanc qui sera distribué début 2014. Un benchmark illustrera également le positionnement de Bruxelles sur la carte des TIC.

Dans le contexte de la VIe Réforme de l’Etat, de la décentralisation de plusieurs compétences du fédéral vers les Régions et Communautés, du refinancement de Bruxelles et de la nouvelle loi de financement qui renforce l’autonomie fiscale des Régions, les TIC auront sans nul doute un rôle important à jouer.  Tant pour la Région bruxelloise que pour la Commission communautaire commune pour les politiques de santé et des allocations familiales.

Les chantiers sont donc vastes pour la nouvelle législature 2014-2019!

Alors que le risque de dispersion des moyens existe bel et bien, et à l’heure où les implications en terme informatique notamment seront importantes, il est crucial de se concentrer sur les chantiers prioritaires.  L’on parle aujourd’hui d’efficacité des pouvoirs publics, d’économies d’échelle, de mutualisation.

Bien sûr, Bruxelles devrait être refinancée à la hauteur de 461 millions d’euros entre 2012 et 2015 avec des montants affectés à la sécurité, à la mobilité, à la Cocof et à la GVC notamment.  Par ailleurs, les Régions vont se voir doter de la capacité à percevoir une partie de l’impôt des personnes physiques, nouvel IPP régional alors que l’IPP fédéral se verra diminuer de 25%.

Ces mesures contribuent certes à augmenter l’autonomie fiscale des Régions MAIS avec un objectif clair de responsabilisation des politiques menées. En effet, les dotations fédérales vers les entités fédérées seront alors supprimées. Et les concepts d’efficacité et d’économies d’échelle prendront alors encore plus de sens.

Dans ce contexte, il est donc primordial de pouvoir concentrer ses efforts sur des dossiers phares, porteurs d’efficacité et qui dégageront des économies d’échelle.

Le CIRB doit donc rassembler tous ses moyens autour de thèmes phares pour les 5 ans à venir afin de soutenir l’avenir régional, mais également communautaire et local.

Quels dossiers phares ?  L’infrastructure réseau télécom a déjà été mutualisée avec IRISnet, il faudra continuer à veiller à ce que cette mutualisation porte tous ses fruits  L’on parle aussi beaucoup de standardisation et de mutualisation de plateformes métiers et d’infrastructures, de stockage, de gestion et d’échange de données, d’images, de sources authentiques…

Voila déjà quelques pistes pour les chantiers TIC à venir au CIRB….

Et vous, qu’en pensez-vous ? Quels devraient être nos futurs chevaux de bataille pour la nouvelle législature ?

Inspirez nous…

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text. Les commentaires sont modérés.

Question: Combien font 10 + 4 ?
Votre réponse:

Tous nos posts